mercredi 10 janvier 2018

Nightshade, tome 1 : Lune de Sang. - Andrea Cremer.




« Calla n'est pas comme les autres filles de son âge, car elle peut se transformer en louve. Elle sert les Gardiens, des sorciers qui veillent sur les humains depuis la nuit des temps. 

Son destin est tout tracé: appartenant à la meute NightShade, elle est promise au séduisant Ren de la meute rivale. Mais quand elle viole les lois de ses maîtres en sauvant Shay, un jeune homme audacieux, Calla commence à remettre en question son sort, son existence et l'essence même du monde qu'elle a toujours connu. En suivant son coeur, elle pourrait tout perdre - y compris sa propre vie. 

Mais l'amour interdit vaut-il le sacrifice ultime ? »

pages, format poche ; 512
prix format poche ; 8euros15 (amazon)

_______________________________________________

Un monde empreint de magie.


Chercheurs, succubes, Gardiens et Protecteurs, Andrea Cremer nous laisse plonger tête la première dans son monde magique, incroyablement hostile, dans lequel passé et présent vont violemment se heurter.

Il aura suffi d'un moment d'égarement pour que tout parte de travers ; Calla, alpha de la meute Nightshade, ne pensait que bien faire en sauvant cet humain blessé au beau milieu de son territoire, elle va en réalité ouvrir la plus dangereuse des portes en lui sauvant la vie ; celle de la vérité

Ce premier tome, comme tout bon premier tome, va poser les bases de l'univers d'Andrea. Nous allons  donc faire la connaissance de la meute de Calla, puis celle de Ren, son futur compagnon, alpha de la meute Bane : petit problème, les relations sont tendues entre elle et la meute de Ren, et l'arrivée de Shay va compromettre, non seulement leur union, mais également l'équilibre précaire sur lequel repose l'ensemble de son espèce.

Gouvernés par ceux qu'ils appellent les Gardiens, les Protecteurs (lycanthropes)
obéissent à leurs lois et à leurs pouvoirs aveuglément.

Jusqu'à ce que les masques ne commencent à tomber.

Un premier tome plutôt correct,

dans lequel l'action évolue tranquillement.

Le fil conducteur de ce tome est tout tracé et bien visible. Ça s’emboîte merveilleusement bien chapitre après chapitre... Mais à cause de cette netteté, aucune surprise ne nous attend. Tout est assez prévisible à l'avance pour qui a déjà lu au moins un livre de ce genre. On repassera donc pour les petits frissons de surprise ! 

La force de Lune de Sang, c'est tout ce mystère qui est fait autour des Gardiens, et ce silence oppressant qui entoure les Chercheurs, leurs ennemis. C'est ce lot d'informations qu'on récolte, mais ou il y a des éléments manquants ; des éléments qu'on sait important. Alors on tourne encore et encore les pages, dans l'espoir de comprendre dans quoi exactement Calla a mis les pattes : on sent progressivement la méfiance et la tension s'installer, tandis que le visage des Gardiens se fissure... Ce premier tome lance la première partie d'une quête de vérité et d'identitéIl sonne le début d'une guerre fracassante.

Pour finir, si je n'ai pas trouvé les personnages excellent et plein de chaleur, ils ne sont pas mauvais et glacial pour autant. Nous avons encore énormément de chose à apprendre sur eux, surtout sur Calla, Ren, et Shay, qui forment notre triangle amoureux. Sans compter les membres de chaque meute, qui joueront chacun, j'en suis sûre, un rôle précis dans cette guerre qui s'annonce...

Une lecture loin d'être transcendante, mais qui reste très agréable.
Je compte bien poursuivre !

 


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire