samedi 16 décembre 2017

La Confrérie de la Dague Noire : t1 : L'Amant ténébreux. - J.R. Ward.



« Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce 
contre la Société des éradiqueurs. 

Ces guerriers sont regroupés au sein de 
la mystérieuse Confrérie de la dague noire. 


À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien… »

559 pages, format poche, 
prix ; 8euros90 (amazon)

_____________________________________

ATTENTION, BIT-LIT BOURRÉ DE CLICHÉS EN VUE ! 
 DES MÂLES MUSCLÉS VÊTUS DE CUIR ET... OH MON DIEU J'ADORE !

Je n'ai pas le tome 2.
Seeentez toute la pression qui pèse sur mes épaules, seeeeentez la sueur qui coule le long de mon frooont, voyeeeeez mes mains tremblantes... sainte-mère-de-dieu-je-vais-mourir. 

Je voulais -de base- simplement lire 2 chapitres ou 3... Bah tiens ! 
Je l'ai ouvert... et je ne l'ai pas refermé.

Ça faisait un sacré petit bout de temps que cette saga me faisait de l'oeil... Mais comme par hasard, à chaque fois que j'allais en librairie, pas moyen de trouver le tome 1 ! Je ne vous raconte pas mon état de profonde euphorie en le voyant sous le sapin.

Désormais je suis bonne pour la camisole.


Pas de surprise, évidemment, on sait tous et toutes très bien comment ça va se finir entre Kolher et Beth, mais franchement... C'est trop bon ! Le tome ne ce concentre pas que sur le couple. Mais sur tout un univers et une pelle entière de personnages ! Une toute nouvelle mythologie -et là elle est véritablement présente au sein de l'histoire, pas comme dans d'autres romans bit-lit, la mythologie est littéralement personnifié-, une langue inconnue, des malédictions, des vampires qui sortent clairement des normes et qui ont un humour juste... arg. Ma mâchoire a souffert. Je souriais jusqu'aux oreilles quand je n'étais pas en train de pouffer de rire comme une idiote, le nez dans les pages... 

J'ai juste adoré Kohler, le Roi aveugle. (→ on ne trouvera pas plus stéréotypé que lui... & ce qui est inquiétant, c'est que je l'ai carrément adoré !) Un peu moins Beth, mais tout de même même... Elle m'a simplement fait grincer sérieusement des dents à plusieurs reprises... Ce qui fait que je n'ai pas du tout réussi à me mettre à sa place, à m'identifier au personnage et donc la comprendre. Je l'ai simplement... appréciée, ni plus, ni moins. 

Malgré les couacs avec le personnage de Beth... L'autrice a su taper dans le mille avec tous ses autres personnages ! Des cheveux multicolore, une jambe refaite, un fan des Red Sox, un flic plus qu'humain qui va gagner notre cœur, une vampirette bien douce qui ne demande qu'à être aimé... Et Zadiste. -ô Zadiiiiste-...


Passé la moitié du livre, quand on commence vraiment à être immergé auprès des membres de la Confrérie... On se sent véritablement à leurs côtés. Avec une nouvelle famille. Et à partir de ce moment précis... vous ne pouvez que continuer votre lecture, et priez pour qu'elle ne connaisse jamais de fin. 

En bref,


Ce premier tome est un véritable coup de cœur, mais, je ne le recommande pas pour autant à tout le monde... D'habitude quand j'ai un coup de cœur, je le vends autant que possible et j'y mets toute mon âme, mais pour celui-ci, je vais imposer un warning : si vous n'aimez pas les relations faciles, la vulgarité, les pincés de clichés, en bref ; si vous recherchez une lecture sérieuse... du balai ! Je n'ai pas envie d'être responsable de violente crise d'urticaire et de crampe oculaire !  Mais si vous recherchez au contraire une lecture sans prise de tête et que vous aimez bien ce type de bit-lit... Foncez ! Surtout que la suite est tout simplement divine. ♥ 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire