jeudi 8 février 2018

A.N.G.E, t1 : Antichristus, de Anne Robillard.



« À l'insu des habitants de la Terre, des hommes et des femmes travaillant pour l'Agence Nationale de Gestion de l'Étrange (mieux connue sous le nom de l'A.N.G.E.) veillent sur l'humanité. Peu importe le pays où ils sont affectés, ces courageux agents secrets la protègent des ténébreuses machinations des serviteurs du Mal.

Lors d'une enquête de routine sur les enseignements trompeurs d'un prétendu gourou, les agentes Océane Chevalier et Cindy Bloom de Montréal découvrent que les sombres évènements prédits par des textes bibliques sont sur le point de se produire. Leurs collègues, Yannick Jeffrey et Vincent McLeod, se joignent alors à elles et se heurtent rapidement à la puissance du Faux Prophète.

Aux tueurs de l'Alliance s'ajoutent bientôt des intervenants inattendus qui plongent l'A.N.G.E. dans l'incertitude. Quelle est en effet la véritable mission de l'envoyé du Vatican qui s'intéresse lui aussi aux crimes de l'Alliance ? Qui est vraiment cet homme en noir qui apparaît aux agents de l'A.N.G.E. lorsqu'ils sont en difficulté ? 

L'Agence pourra-t-elle arrêter la percée de l'Antéchrist en Amérique ? »

nombre de pages format poche ; 334 pages
prix format poche : 7euros (amazon)

___________________

Anne Robillard.

Un nom qui me donne des frissons ! et des bons.

Anne est l'autrice de la célèbre saga jeunesse Les Chevaliers d'Émeraude : une saga de 12 tomes, qui m'a fait découvrir l'amour des livres et le merveilleux monde de la fantasy ! Découvrir ce nouvel univers qui est le sien - et qui prend, cette fois-ci, racine dans le nôtre, à notre époque ! - est un vrai plaisir ! D'autant plus que ce premier tome m'a vraiment, vraiment comblée, et absolument pas ennuyée...

Le résumé en disant déjà long sur le fil de l'histoire, je ne vais pas en refaire un, je ne vais pas redécouper les événements, tout s'y trouve déjà, je ne ferais que répéter ! Je vais donc directement m'attaquer au vif du sujet ! À savoir le Faux Prophète.... et nos agents, auxquels je me suis (très) vite attachée, malgré une grosse crainte au point de départ, qui était celle du manque de développement... 

Un manque qui a été soulevé dans plusieurs chroniques, et que je n'ai - à mon plus grand bonheur - pas eu à soulever moi-même... ! Est-ce parce-que je suis une habituée d'Anne ? Ai-je été plus absorbée par le récit ... ? Aucune idée, toujours est-il que j'ai aimé les personnages et que j'ai pu très vite repéré la forte tête, le grand timide, le charmeur, le bosseur... et tout ça grâce aux dialogues, qui mettent en avant le trait de caractère (et les mystères) de chacun... Puis, n'oublions tout de même pas que la saga comporte en tout 10 volumes... Autant dire que les présentations ne font que commencer ! 

Nombreux personnages... Nombreuses voix !

Aussi appelé polyphonique : j'adore ce type de narration - surtout lorsqu'elle est maîtrisée... Ça donne un rythme et une tension toute vorace au récit, les voix changeant selon la situation ! Ici nous alternerons avec six personnages, si je n'occulte personne. Car comme dans les Chevaliers, nous aurons un pied chez les ennemis, et un autre chez les alliés... Rien de lourd, rien de lent, Anne sait comment s'y prendre : le tout reste fluide et nous évoluons de chaque côté à un rythme soutenu, parfois même extrêmement tendu !

Je n'ai qu'une hâte : découvrir la suite, et vite... !

La fin de ce premier tome tape fort et nous laisse pantelant, sachant qu'il y a un sens précis à suivre, et que nos agents tâtonnent, tout comme nous, à la recherche d'informations mais surtout de vérités : qui est vraiment le Faux Prophète ? Que viennent faire des textes bibliques au beau milieu de cette enquête, d'une ampleur exceptionnelle ? C'est vraiment excitant à suivre... Plusieurs pistes sont exposées, mais seulement une est la bonne... et elle risque de déplaire fortement.


2 commentaires: